Magmer>Pêches dans le monde>Océan Indien>Mayotte

PECHE A MAYOTTE

Territoire Francais
au beau milieu de l'Océan Indien, méconnue des pêcheurs, Mayotte est une destination de choix pour les amateurs de grosses Ignobilis et de grandes étendues d'eaux turquoises vierges de toute activités halieutiques.

Mayotte est à mi chemin entre Madagascar et la côte africaine. Mayotte possède un superbe lagon : 157 km de barrière corallienne délimite un très large lagon ouvert sur l’extérieur par de nombreuses passes. Plusieurs kilomètres séparent la côte de la barrière, avec parfois plus de 70m de profondeur. Durant l’hiver austral les baleines profitent de ce havre de paix pour venir mettre bas. Aussi le lagon est parsemé de patates de corail qui peuvent émerger à marée basse et abritent toute une faune de poisson…et en particulier les carangues ignobilis.

BONNE ADRESSE :
Stéphane MALBERT guide de pêche au popper/jig. Il ne possède pas de camp de camp de pêche : cependant selon vos exigences il peut vous conseiller pour un hébergement. stephmalbert@wanadoo.fr ou tél/fax 0269603679
Le bateau est neuf, pensé pour la pêche aux poppers/jig (excellent poste avant surélevé, ou balcon amovible permettant de se caller les cuisses en combat), équipé d'un 115CV, de dimensions spacieuses : 6m x2.50m. Le bateau est également équipé de 6 portes cannes.
Le bateau est aux normes CEE avec assurances et permis de navigation. Il est équipé de sondeur traceur cartographie GPS VHF.

COINS DE PECHE :
Les postes de pêches aux poppers ne sont pas éloignés et l'on peut pêcher avec succès après 5 minutes de navigation sur des patates de corail dans le gigantesque lagon de Mayotte.
Pour le jig il vaut mieux pêcher la pente externe de la barrière du lagon qui plonge de suite à des centaines de mètres. Comptez 20 minutes de navigation.
En mars avril, c'est la saison du thon jaune. Il se pêche hors du lagon mais jamais loin. A la barrière même très souvent.
De mi août à mi décembre c’est plutôt la saison de la carangue ignobilis. Même si elle est présente toute l’année.
A la traîne on trouve bien sûr les espadons voiliers, les wahoos, les barracuda les coryphènes etc…

ANECDOTE :
Je viens d’arriver sur zone, je coupe mon moteur et je lance mon popper aux abords d’une patate à la recherche de quelques carangues. A près un ou deux lancers sur le récif, surgit à 30m une baleine à bosse qui vient percer la surface pour respirer. La « frayeur » passée, je profite du spectacle et puis je décide de lancer le popper dans le remous de la baleine qui vient de plonger après plusieurs respirations tranquilles. Mon popper fait deux mètres et PAF attaque ferrage et combat…une ignobilis.
La leçon a retenir : là où il y a de la baleine il y a de la carangue!